Assurer la maitrise du ruissellement grâce aux zones humides au voisinage des infrastructures de transport dans une perspective de conservation de la biodiversité

Printer-friendly version

La conservation de la biodiversité est actuellement un enjeu majeur qui s’insère progressivement dans les politiques publiques d’aménagement d’un territoire de gestion administrative, ceci dans le but de maitriser l’impact de l’activité humaine sur son environnement naturel. Les infrastructures de transport terrestre créent des ruptures sur les écosystèmes et paysages. Le projet exploratoire RHIZU (Ruissellement Intense et Zones HUmides) a pour objet d’évaluer les conditions de coexistence entre infrastructures linéaires de transport et écosystèmes de type zones humides. L’hypothèse majeure qui est traitée dans cet article repose sur une gestion repensée des eaux de ruissellement au voisinage d’une infrastructure linéaire de transport terrestre. Une reconsidération de cette gestion par le concepteur puis l’exploitant voire par d’autres acteurs des territoires ciblés permettrait de développer ou restaurer des zones humides. Outre l’impact positif induit sur la biodiversité, le mailla...

See original: VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement Assurer la maitrise du ruissellement grâce aux zones humides au voisinage des infrastructures de transport dans une perspective de conservation de la biodiversité