Écologisation des huileries de la Province de Meknès (Maroc)

Printer-friendly version

Le processus de production de l’huile d’olive au Maroc est dominé par des systèmes qui engendrent un sous-produit, les margines, nocif pour l’environnement. Dans cet article, des approches spécifiques sont proposées pour tenter de faire adhérer les oléiculteurs à l’écologisation de cette agro-industrie. Les résultats dévoilent qu’il serait intéressant d’orienter certains oléiculteurs vers les techniques préventives, certes onéreuses pour la majorité de ces opérateurs, mais qui ne produisent pas de margines. En effet, les oléiculteurs concernés par cette technique sont ceux qui ont des revenus trop élevés, ceux qui sont prédisposés à s’organiser dans le cadre de groupements de producteurs, ou ceux qui disposent d’un équipement adaptable. La technique de contrôle, représentée par l’exposition des margines à l’évaporation naturelle dans des bassins, devrait cibler en priorité les anciennes huileries créées avant la promulgation de la réglementation sur les Études d’impact environnement...

See original: VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement Écologisation des huileries de la Province de Meknès (Maroc)