De la mesure des émissions des gaz à effet de serre à celle du service de régulation du climat, les traductions de l’indicateur carbone

Printer-friendly version

L’évaluation – directe ou indirecte – des quantités de services rendus par les écosystèmes nécessite de construire des indicateurs. Nous nous interrogeons sur la construction et l’utilisation d’un indicateur de régulation des effets du changement climatique, que nous nommons « indicateur carbone », avec un accent sur les données qui ont permis de le générer, de le renseigner (notamment pour l’écosystème forestier) et les mécanismes qui ont prévalu à son acceptation par les communautés scientifiques et politiques des services écosystémiques. Nous nous basons sur une analyse critique des documents produits par le Millenium Ecosystem Assessment (MEA) et par le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) pour expliciter la rationalité de cet indicateur. Nous avons également cherché à repérer dans la littérature scientifique des éléments de débat sur cet indicateur, et de rendre explicite les arènes et les arguments. Nous essayons ainsi de voir en quoi ces deux ...

See original: VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement De la mesure des émissions des gaz à effet de serre à celle du service de régulation du climat, les traductions de l’indicateur carbone