L’adaptation du contexte institutionnel : condition sine qua non du développement durable des palmeraies camerounaises

Printer-friendly version

La filière palmier à huile est une filière rentable et compétitive. Des techniques agronomiques respectueuses de l’environnement existent et offrent un potentiel d’amélioration de la durabilité de la production des palmeraies villageoises. Un développement durable de la filière est donc possible à condition de repenser le schéma de développement actuel afin d’inciter l’implantation d’huileries industrielles de taille moyenne dans des zones de forêts dégradées ou déjà défrichées, où le développement de palmeraies villageoises serait encadré par l’agro-industrie. Pour ce faire, la définition d'un cadre politique adapté est une condition sine qua non pour que la trajectoire du développement de la filière soit durable, c'est-à-dire favorise des modes de production à la fois viables économiquement (amélioration des rendements à l'hectare, lutte préventive contre la fusariose, etc.), équitables socialement (respect du droit des travailleurs, consultation des populations locales, etc.) et ...

See original: VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement L’adaptation du contexte institutionnel : condition sine qua non du développement durable des palmeraies camerounaises