Les barrages qui cachent l’eau : l'oubli des vulnérabilités aux inondations lors de l’aménagement de la Dordogne (1917-1935)

Printer-friendly version

De nombreux barrages-réservoirs ont été construits sur la Dordogne au cours du XXe siècle. Plusieurs études ont été publiées avant leur construction et il est frappant de constater l’absence de mentions du risque inondation alors que les vulnérabilités des habitants aux inondations à l’aval de ces ouvrages ont considérablement changé depuis leur construction. Cet article tente de comprendre pourquoi ces vulnérabilités ont été oubliées dans les projets d’aménagement des chutes d’eau de la Dordogne en s’appuyant sur des documents d’archives historiques. Il permet ainsi d’offrir un regard rétrospectif sur des vulnérabilités criantes de nos jours.

See original: VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement Les barrages qui cachent l’eau : l'oubli des vulnérabilités aux inondations lors de l’aménagement de la Dordogne (1917-1935)