Les mégaprojets hydriques de l’ouest étasunien : histoire d’État(s) et gestion des ressources naturelles

Printer-friendly version

Cet article propose une approche originale de l’histoire des politiques hydriques dans l’Ouest des États-Unis. En reconstituant la genèse et la mise en œuvre des mégaprojets (barrages, canaux, etc.) depuis le XXe siècle, il montre que ces politiques ne peuvent pas plus se résumer à une succession de protestations de populations locales soucieuses de préserver leur environnement ni à l’hégémonie incontestée des élites nationales et locales. Cette histoire met en avant le rôle joué par une architecture institutionnelle complexe et s’attache en particulier aux profils socio-professionnels des protagonistes influents dans le champ administratif où s’élaborent les politiques hydriques. De ce point de vue, l’histoire des politiques hydriques apparaît comme intimement liée au développement de l’État américain. Sa reconstitution a utilisé une pluralité de sources (revue de la littérature, collecte d’informations et de données secondaires, archives des protagonistes des conflits, littérature...

See original: VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement Les mégaprojets hydriques de l’ouest étasunien : histoire d’État(s) et gestion des ressources naturelles